Chat errant

Je ne vous ai pas raconté les mésaventures estivales de notre chat…

Un beau jour, alors que Papa était en conférence téléphonique, ça a cogné à la porte. Il a répondu et s’est trouvé face à notre voisin, son chat dans les bras. Le voisin, silencieux, semblait s’attendre à une réaction de la part de Papa, qui, distrait par l’appel en cours, ne savait pas trop quoi dire… jusqu’à ce qu’il se rende compte que ce n’était pas le chat du voisin qu’il avait dans les bras. C’était notre chat! Ils se ressemblent, mais le nôtre a des pattes blanches, et le chat du voisin est en fait une chatte. Papa a récupéré le chat, croyant qu’il s’était simplement sauvé dehors comme ça lui arrive parfois et miaulait à la porte, a remercié le voisin et est retourné à son appel.

Le soir venu, le voisin a cogné à la porte et m’a raconté avoir trouvé notre chat… sur son lit, dans sa chambre! Il était donc sorti par notre porte patio, avait escaladé le mur de brique d’au moins 5 pieds de haut (alors qu’il semble maintenant avoir du mal à sauter sur notre congélateur où on mettait auparavant sa nourriture), était passé sous la porte de leur patio, entré par leur porte patio et avait monté les escaliers avant d’aller se coucher sur leur lit, où dormait déjà leur chatte. J’en suis restée bouche bée! Notre chat tolère assez bien la chatte du voisin, mais celle-ci feule quand il vient trop proche. Mais appremment, ça ne lui dérangeait pas de partager avec lui un grand lit, en autant qu’ils soient chacun tourné du côté opposé.

Notre chat s’est depuis glissé dans leur appartement au moins quatre ou cinq fois, et a pris l’habitude de vider le plat de nourriture de leur chatte, ce qui rend la chose un peu moins drôle parce que c’est tannant pour eux et que ça le rend malade. On a commandé une porte moustiquaire (notre porte patio n’étant pas d’un format habituel) parce que si on ne peut pas ouvrir la porte patio l’été prochain, on va mourir de chaleur! En attendant, on ne laisse qu’une petite ouverture par laquelle le chat ne peut pas se faufiler… mais encore hier, Cocotte a ouvert la porte un peu plus et le voisin nous a ramené notre chat.

Heureusement, notre voisin trouve la chose très amusante. Il est très sympathique, et c’est tout un énergumène : il a des tatouages partout et, malgré ses 50 ans, de multiples piercings. Il porte souvent un kilt noir avec des chaînes partout… et il nous rapporte notre chat en lui faisant des guiili-guili, en lui parlant comme un bébé et en disant qu’il trouve ça trop mignon qu’il ait encore voulu aller voir sa blonde. Je pense que sa conjointe, par contre, trouve ça moins amusant, alors on fait très attention… Mais c’est peine perdue: notre chat finit toujours par se sauver.

À suivre!

One thought on “Chat errant

  1. Pffouahaha! Qu’est-ce qui lui prend tout à coup? Ce n’est pas comme si vous veniez de déménager! Il vient juste de découvrir qu’il peut faire ça? Il est donc bien drôle!

    Ça me fait penser à un de nos deux chats qui a découvert hier qu’il y a un trou par où il peut sortir dans la cave. C’est une trappe qu’on a laissé ouverte pour aérer. Comme elle est en hauteur et que le meuble assez haut le plus proche n’est pas si proche, jusqu’à maintenant, les chats n’avaient pas réalisé qu’ils pouvaient sortir par là. Mais voilà, le plus jeune l’a découvert et il s’est promené dehors pendant plusieurs heures avant qu’on se lève et se questionne à savoir pourquoi il ne venait pas déjeuner! On a ouvert la porte et il était là, comme s’il nous disait “bon, enfin vous ouvrez la porte!”. Même scénario le soir, malgré le fait qu’on faisait attention pour ne pas laisser les chats aller dans la cave. Là, Richard a mis un contrepalqué devant le trou. Tant pis pour l’aération! De toute façon, il va falloir le fermer pour de bon bientôt, il va faire trop froid.

    C’est drôle des chats. Ils me font rire.

Comments are closed.